kz-world-championship-wackersdorf-2017.jpg

je-mondial-350.jpg

Jérémy Iglésias,week-end presque parfait.

 

6ème aux chronos, 2 fois 2ème et 1er dans les manches, Jérémy est en première ligne pour la finale à côté d'un autre français Anthony Abbasse..

Superbe départ et en tête durant quelques tours, Jérémy est percuté part un concurrent et doit abandonner. 

 

Jérémy:"Je suis vraiment déçu parce que notre matériel était vraiment performant. J'aurais aimer ramener ce titre à la maison pour ma famille, toute mon équipe et pour tous les gens qui me soutiennent."

 

je-pap.jpg 

 

Les deux pilotes Kart in Pro Compétions sacrés champions de France Minimes et Nationale  en remportant leur finales.

3ème victoire et titre en Nationale pour Sami Maguenounif.

Victoire en  finale 2 ,3 et titre en Minimes pour Louis Iglésias. 

 KSP_1536.JPG

 Louis Iglésias, fils de yannick, neveu de Jérémy et petit fils de François, champion de France Minime....

Trois pilotes dominaient la lutte pour le titre de Champion de France Minime après les deux premières finales de Lohéac. Louis Iglesias (OTK) possédait un avantage de 5 points face à Jules Caranta (OTK) et Mathys Capuccio (OTK), les deux équipiers étant à égalité avec 170 points. En 4e position avec 140 points, Théophile Nael (OTK) avait sans doute un rôle à jouer, mais la victoire de l'un des trois premiers risquait de s'avérer décisive. Jimmy Hélias (Birel ART) ne participait pas à cette dernière course. 

 

Iglesias et Cappuccio se détachaient légèrement dès le 1er tour devant Caranta, puis Nael un peu plus loin. Clément Outran (Birel ART) occupait la 5e place et Théo Bournigault-Chedor (Sodi) la 6e. Le duel entre Iglesias et Cappuccio facilitait la jonction de Caranta et son attaque pour la 2e position dès le 2e tour. Les écarts variaient très légèrement dans le trio de tête selon les portions du circuit. Caranta doublait Iglesias, qui répliquait dans le coeur du circuit où il avait déjà éprouvé la manœuvre, mais la résistance de Caranta permettait à Cappuccio de prendre un instant les commandes. Iglesias retrouvait son bien, mais Cappuccio repassait en tête dans l'avant-dernier tour. Iglesias revenait pourtant en tête en lui faisant l'intérieur dans la ligne droite et remportait la course malgré une nouvelle tentative de Cappuccio.

 

KSP_1635.JPG Victoire en  finale 2, 3 et titre en Minimes pour Louis Iglésias. 

 

Nael terminait 4e devant Outran, Augustin Bernier (CRG), meilleur tour, revenait 6e et Sandro Masson 7e, précédant Théo Bournigault-Chedor (Sodi) et Corentin Rousseau (CRG). 

 

Sous réserve de validation officielle, Louis Iglesias était le Champion de France Minime 2017, suivi par Mathys Cappuccio et Jules Caranta, Théophile Nael et Clément Outrtan complétant le top 5.

 

 KSP_1748.JPG3ème victoire et titre en Nationale pour Sami Maguenounif. 

Déjà détenteur de deux victoires, avec une avance confortable à chaque fois, Sami Meguetounif (Exprit), 200 points, faisait figure de grand favori au départ de la 3e et dernière finale du Championnat de France Nationale, alors que la chaleur ne faiblissait pas sur la piste de Lohéac. La conquête du titre n'étant cependant pas complètement jouée avec Victor Bernier (Kosmic) 170 points et Antony Billout (Tony Kart) 150 points en mesure de contester la victoire. Alexandre Jenouvrier (Tony Kart) et Léonie Claude (Tony Kart) complétaient le top 5 sur la grille de départ. 

 

Meguetounif partait une nouvelle fois en tête, mais Billout s'était faufilé en 2e position et tentait de suivre le rythme du leader. Bernier pointait 3e, suivi par Jenouvrier et Alexandre Rousseau-Ricci (Kosmic). Léonie Claude avait rétrogradé en 10e position. Meguetounif distançait légèrement Billout, plus loin Bernier résistait à Jenouvrier. A partir du 5e tour, Billout s'appliquait à revenir sur le leader qui n'avait cependant pas besoin de vaincre pour être couronné. Le troisième duel de la course concernait Rousseau-Ricci et Tom Reboul (Tony Kart), pour la 5e position. Meguetounif s'efforçait de maintenir son rival à plus de 3 dixièmes, tandis qu'en 3e position, Bernier maintenait un écart similaire avec Jenouvrier.

 

KSP_1860.JPG

 

Billout s'emparait des commandes dans le 12e des 20 tours de la course, tout en ayant relégué Bernier et Jenouvrier à plus de 5''. Plus loin, Jenouvrier était passé en 4e position, suivi par Thomas Scibilia (FA Kart), bien remonté, et Reboul. Meguetounif rejoignait l'arrivée en seconde position tandis que Billout s'imposait de belle manière avec 2'' d'avance. Mais il lui manquait plusieurs centianes de grammes à la pesée et Meguetounif était déclaré vainqueur pour la 3e fois en même temps que Champion de France indiscutable. Bernier maintenait Jenouvrier derrière lui et s'adjugeait la 2e position. Scibilla terminait 4e, Reboul 5e et Roman Castellazzi (Tony Kart) se hissait au 6e rang dans l'avant-dernier tour. 

 

 

Info Kartcom / © Photos KSP

jean-claude-350.jpg

Jean-Claude Sanchez-Fabei Barhez-Stéphane dauga-Gérard  

 

Jean-Claude Sanchez, président de la commission Nationale de Karting et du circuit de Lavelanet, s’est éteint jeudi 3 Août 2017.
Un personnage intègre, chaleureux et passionné dont l’accueil était incomparable, apprécié unanimement. 
Il aimait Julie qu’il a associé à son papa (fondateur du circuit) pour un trophée Julie-Vincent.
Jean-Claude fait parti de nos plus belles rencontres en sport mécanique.
Les obsèques de Jean-Claude Sanchez auront lieu mercredi 9 août à 10h à l'église de Lavelanet. 
La Fondation Julie Tonelli pour l’enfance adresse ses sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

 

 

kart-in-pro-comp..jpg
 Louis Iglésias: Pôle, manches, pré-finale et finale, victoire sans appel à la Coupe de France Minime.

Sa victoire ne souffre aucune contestation, tant Louis Iglesias a maîtrisé son sujet sur le circuit de Saint Amand. Pour le jeune pilote de la Ligue PACAC, le scénario de la préfinale s'est reproduit, avec un leadership ininterrompu du 1er au dernier tour.


En revanche, le suspense est resté entier pour le podium, avec des rebondissements jusqu'au contrôle technique. Jimmy Helias a tenu bon durant plusieurs tours en seconde position, avant de céder à Augustin Bernier, décidément très incisif depuis les qualifications. Ce duel profitait à Guillaume Bouzar, Jules Caranta et Théophile Nael, qui reléguaient Helias en 6e position.


Dans le dernier tour, les positions évoluaient encore. Derrière le leader Iglesias et Bernier, Nael subtilisait la 3e place à Caranta, pendant qu'Helias doublait Bouzar. Mais Nael était disqualifié (refus de se soumettre aux contrôles), permettant à Caranta d'intégrer le top-3 après un week-end un peu fou.


Mathys Cappuccio et Paul Alberto ont fini roues dans roues aux 5e et 6e places devant Lucas Delaunay. Bouzar a dû se contenter de la 8e place finale suite à une pénalité de trois places pour sortie partielle du couloir.

 podium.jpg

 

 

louis-papy.jpg 

Louis et François Iglésias 

Après Yannick et Jérémy, François toujours aussi passionné et en pleine forme emmène son petit fils sur la plus haute marche nationale.La famille Iglésias restera à jamais gravée dans l'histoire du karting.

Le talent des pilotes n'est pas la seule composante de cette aventure qui caractérise la réussite d'une vie. Bravo à toute la famille Iglésias et Kart in Pro compétition. 

 

fabrice-pignon.jpgFrabrice Pignon, très discret mais d'une efficacité redoutable. 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


louis-iglesias-350.jpg

A la Coupe de France Minime, les 46 pilotes étaient divisés en 3 groupes et c'est Louis Iglesias qui s'est montré le plus rapide du groupe 2 en 52.156 et du général devant Mathys Cappuccio (groupe 1) et Augustin Bernier (groupe 3). D'autres favoris comme Jimmy Helias, Théophile Nael et Guillaume Bouzar sont bien au rendez-vous aux 4e, 5e et 6e places.


Evan Mainier, Corentin Rousseau, Clément Outran et Antoine Broggio ont complété le top-10.
Avec les chronos des Juniors programmés le samedi matin et de nombreuses courses programmées en Minime et en Cadet, ce meeting FFSA à Saint Amand s'annonce intense et animé...

chronos-minimes.jpg 

 

louis.jpg 

 

ksp_2485.jpg 

 La journée de samedi a été chaude et ensoleillée sur la piste de Colombiers-Saint Amand Montrond. Au terme des manches qualificatives, 30 pilotes sur 45 ont gagné leur billet pour la phase finale de la Coupe de France Minime. Grâce à un parcours sans-faute, Louis Iglesias (trois victoires sur trois) a conservé son leadership des chronos devant Jimmy Helias, vainqueur de deux manches. La dernière manche a été remportée par Augustin Bernier, mais ce dernier a aussi chuté à une reprise et n'est que 14e au général.

 

On retrouve Théophile Nael en 3e position devant Mathys Capuccio et Guillaume Bouzar. Ces trois pilotes n'ont pas quitté le top-5 des manches. On notera les grosses remontées de Jules Caranta, 9e à l'intermédiaire en dépit d'un déclassement aux chronos. Quelques pénalités ont été distribuées, notamment pour des sorties de couloir.

 

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP

 

 

muret-350.jpg

 Championnat de France FFSA Rotax et junior -Coupe de France Nationale à Muret.

 

muret-rotax.jpg

Au départ de la 3e finale du Championnat de France Rotax Max, Adrien Renaudin (Sodi-KPR) partait bien évidemment en tête, mais un gros peloton restait groupé derrière lui, à commencer par Vincent Marserou (Redspeed-KPR). Andrea Suau (Alpha Karting-Suau Racing Team) pointait 3e devant Julien Hermouet (Exprit-Kart In Pro) et Vincent Fraïsse (Sodi-Ludo Racing). Jean Nomblot (Sodi-KPR) n'était que 6e. Marserou suivait Renaudin comme son ombre, bien qu'il n'y en ait pas sur le circuit de Muret, espérant sans doute avoir le Parisien à l'usure... Pendant ce temps, Suau revenait sur le duo de tête avec une envie à peine dissimulée de participer au jeu. Renaudin ne laissait aucune ouverture et Marserou, en tant qu'équipier, ne tentait pas le diable, bien qu'il soit le détenteur du meilleur tour un dixième plus vite.

 

Le verrou finissait par sauter à 4 tours de l'arrivée. Marserou et Suau devançaient Renaudin, tandis que Nomblot s'était emparé de la 4e place devant Antony Dugué (Komsic-Sonic Racing Kart), Fraïsse et Hermouet. Le dernier tour était encore agité de soubresauts puisque Suau chutait 9e, tandis que Marserou récoltait le fruit de ses efforts en terminant 1er devant Renaudin, le champion, Nomblot, Fraïsse et Dugué. 

 

Adrien Renaudin obtenait son 2e titre de Champion de France Rotax Max d'affilée, Vincent Marserou, très convaincant, se classait second et Jean Nomblot 3e, un beau triplé gagnant pour l'équipe KPR.

 

muret-junior.jpg Le 1er tour de la finale du Championnat de France round 4 à Muret changeait la physionomie de la course à cause de deux accrochages successifs. Sami Meguetounif, percuté, Victor Bernier et Dylan Léger restaient sur la touche en compagnie de 7 autres pilotes. La course continuait pourtant avec, dévinez-qui, Pierre-Louis Chovet en tête loin devant Ugo Gazil, William Bertrand, Isack Hadjar et Doriane Pin. Les deux incidents du début de course s'expliquaient par la difficulté à dépasser une fois la course lancée sur cette piste comme on a pu le constater depuis le lancement du meeting. Les candidats au titre ont pris des risques supplémentaires dès le départ pour tenter de faire évoluer la situation, ce qui reste tout à fait compréhensible, mais pas sans conséquence. 


Nettement plus rapide, Chovet remportait la course avec une avance de 5,7'' sur Gazil, second après avoir repoussé la menace de Bertrand. Hadjar terminait 4e devant Pin, puis Andreas Hebert et Reshad De Gerus.


muret-nationale.jpg

David Leguem (Exprit-Kart in Pro) et Thomas Rouchy (Tony Kart-SG Drivers) bouclaient littéralement au coude à coude le 1er tour de la finale de la Coupe de France Nationale à Muret. Louan Fernandez (Exprit - FS Power) et Jonas Venier (Tony Kart-SG Drivers) attaquaient Tom Reboul (Tony Kart-Suau Racing Team) pour ne pas se laisser distancer alors que Leguem était installé de manière légèrement plus confortable en tête devant Rouchy et Fernandez. Reboul revenait 4e devant Louis Coubes (Tony Kart-SG Drivers). Le trio de tête distançait le groupe de chasse de plus d'une seconde et demi au 1er tiers de la course qui s'annonçait longue sous la forte chaleur. 

 

À la mi-course, Leguem ne relâchait pas son effort, bien au contraire, puisqu'il était bel et bien de plus en plus rapide et que son avantage ne cessait de croître face à Rouchy et Fernandez. En 5e position, Venier convoitait depuis quelques tours la place de Reboul, tandis que Coubes et Damyen Droux (Redspeed - DKC) faisaient le forcing derrière lui. Les derniers tours n'apportaient pas bouleversements particuliers à la course. Leguem remportait la Coupe de France 2'' devant Fernandez et Reboul, Rouchy ayant été pénalisé pour départ anticipé. 6e, Droux remportait le nouveau classement rookie devant César Gazeau (FA Kart-RM Concept) 8e et Esteban Masson (Sodi-PKS) 13e.

 

muret-master.jpg Arnaud Sarrazin (Sodi-PKS) s'imposait également lors de la 3e finale du Championnat de France Rotax Master à Muret, avec 2,7'' d'avance sur Alexis Gerdil (Sodi-KM Sport Bart) puis Cyrille Bracquart (Birel ART-MRT), 3e à bonne distance. 

 

Le titre 2017 ne pouvait pas échapper à Sarrazin, celui-ci portant le n°4 dans le palmarès d'Arnaud. Gerdil se classait au 2e rang devant Bracquart.

 

Résultats Championat de France. Clic... 

 

Résultats Coupe de France. Clic... 

 

Info Kartcom / © Photos KSP 

20/06/17 Septfontaine : les joies du karting au naturel 
Julie TONELLI - Championnat de France - Septfontaine

La Franche-Comté a fort bien accueilli les 120 concurrents du dernier meeting FFSA Karting dans un cadre verdoyant particulièrement agréable, d'autant que le beau temps était de la partie. Très technique, le tracé vallonné de Septfontaine a offert de nombreuses batailles sportives, assorties de plusieurs rebondissements. Après la domination de Sami Meguetounif en Championnat de France Junior, la victoire du pilote local Kevin Bejeannin dans la Coupe de France Cadet a fait monter d'un cran l'ambiance parmi les spectateurs. Le week-end se concluait sur le titre féminin remporté par Lydie Valichon.

 

KSP_000_4048.JPG 

Présente depuis de nombreuses années aux côtés de la FFSA pour soutenir le karting de compétition en France, la Fondation Julie Tonelli pour l'Enfance poursuit son effort en 2017, comme cela a été le cas à la mi-juin sur la piste de Septfontaine. En plus de sa participation à la décoration de la piste et la fourniture des coupes aux trois premiers, la Fondation Julie Tonelli soutient l'ensemble du nouveau Championnat de France Junior destiné à révéler les talents de demain. La Fondation met aussi un point d'honneur à mettre en avant les pilotes arborant le célèbre papillon rose, en marge de son action principale en faveur d'associations soutenant des enfants en difficulté à travers le monde. 

 

KSP_007_3350.JPG 

Junior : Meguetounif domine l'épreuve et Chovet le championnat
La 3e des 5 épreuves du Championnat de France FFSA Junior a été dominée de bout en bout par Sami Meguetounif, face à ses 18 adversaires tous équipés du même matériel Exprit/Vortex mis à leur disposition par la FFSA Academy. Nolan Lemeray signait le 2e chrono devant Pierre-Louis Chovet, tandis qu'Isack Hadjar revenait au 3e rang dans les manches. Chovet cédait la 2e place de la préfinale à Victor Bernier qui devait renoncer au cours de la finale suite à un incident technique alors qu'il était 3e. Ugo Gazil abandonnait à son tour sa 4e place. Chovet ne parvenait pas à combler son retard sur Meguetounif qui s'imposait nettement, Hadjar montant sur la 3e marche du podium. Reshad De Gerus et William Bertrand revenaient dans le top 5 devant Andreas Hebert, Nolan Lemeray et Romain Boeckler. Chovet reste leader au classement provisoire, mais Meguetounif se rapproche et Bernier se retrouve à égalité avec Hadjar.

 

KSP_010_2908.JPG 

Cadet : Bejeannin vainqueur sur ses terres
Les 74 participants à la Coupe de France Cadet ont livré de rudes batailles à Septfontaine. Marcus Amand faisait figure de favori, mais son duel en finale avec Tim Mérieux se terminait mal pour les deux pilotes qui avaient dominé la préfinale. Fortement soutenu par le public franc-comtois, Kevin Bejeannin réalisait une course superbe en résistant très bien à la pression et remportait magistralement la Coupe devant Sacha Maguet et Arthur Rogeon, auteur du meilleur tour. Mal parti lors des chronos, Enzo Richer remontait 13e après une préfinale difficile pour finir devant Clément Fidrie, bien revenu lui aussi au cours de la finale. Eliott Brocard se replaçait habilement en 15e position avec un gain de 11 places en finale devant le très régulier Noam Abramczyk. Andy Ratel et Valentin Rebeyrolle complétaient le top 20 d'une compétition très disputée. Mathilde Habrant atteignait le podium de la Coupe de la Ligue devant Ilann Dupont et Maxime Grillon qui avaient connu des manches qualificatives compliquées.

 

KSP_019_4092.JPG 

Le titre féminin pour Valichon
La compétition a été sévère jusqu'au bout pour les 20 participantes du Championnat de France Féminin au volant de leurs karts de la catégorie Nationale. Championne en titre, Charlotte Morelli était revenue dans la bataille pour la victoire avant de perdre du temps dans une petite sortie de piste et c'est Lydie Valichon qui s'imposait devant Léonie Claude, toujours en lutte pour la 1re place, et Alexandra Cortinovis remontée depuis la dernière position de la finale. 

 

KSP_017_0067.JPG


À 14 ans, Luna Cleret participait pour la première fois au Championnat de France Féminin. 12e des chronos, elle maintenait la cadence dans les manches et rentrait dans le top 10 de la préfinale. Sans commettre d'erreurs, Luna regagnait encore des places dans une finale âprement disputée et décrochait une très belle 6e position. Avec le soutien de son père Arnaud et du team Kart In Pro, elle possède de solides atouts pour réussir dans le karting : les garçons n'ont qu'à bien se tenir !


Lena Buhler a longtemps occupé une place de choix aux avant-postes de la compétition, finissant notamment 3e de la préfinale. Un incident au départ de la finale la renvoyait malheureusement en queue de peloton et elle devait cravacher pour rejoindre la 7e position. Emma Bui Duy Minh et Élise Brisard ont effectué de belles progressions pour rentrer dans le top 10 final. 

France Le Mans 28.05.17 Coupe de France
Italie Castelletto 16.04.17 IAME International Open

Issu d'une famille de passionnés, Alexandre Picque possède, à tout juste 14 ans, une bonne expérience de la compétition. Il a notamment terminé 5e du Championnat de France Cadet en 2016. Cette année, il franchit une étape importante en se confrontant à des pilotes chevronnés à l'échelon supérieur. Et la saison a bien commencé puisqu'il a déjà atteint le top 5 de sa première course X30 Junior à l'étranger lors du IAME International Open à Castelletto.

 

23085_117_PICQUE_ALEXANDREIAME_X_30_JUNIOR_9743.JPG 

Évoluant au sein d'une structure 100 % familiale, Alexandre sait s'entourer des bonnes personnes. Encouragé par Thierry Séminger au travers de IAME France pour son châssis Zanardi, il s'appuie également sur les compétences de Didier Blot - Matec Compétition - pour progresser en piste. Pour le rendez-vous international de Castelletto, il a fait confiance à VDK Racing sur le plan de la motorisation et n'a pas regretté son choix.

 

Le IAME International Open laissera un très bon souvenir au jeune pilote normand : « Ce n'était pas évident au début de trouver sa place dans un tel plateau ! D'autant plus que je n'ai pas très bien réussi mes chronos à cause d'une colonne de direction tordue. Avec mon 22e temps, sur 66 engagés tout de même, je partais 11e dans les manches et il a fallu se battre pour remonter. Mais tout s'est bien passé puisque j'ai eu la joie de revenir 4e au classement samedi soir ! La bagarre a été rude également pendant les finales. La course 1 a été un peu plus compliquée que prévu et j'ai fini 7e. Les choses se sont mieux passées en course 2 avec une 5e place qui me permettait de terminer également 5e au classement général. C'était vraiment un très bon week-end ! »

 

Après avoir commencé la Stars of Karting en X30 Junior, Alexandre vient de tenter sa chance dans la catégorie supérieure, la X30 Senior, à l'occasion de la 2e épreuve, la Kart Cup qui se disputait sur ses terres, à Anneville. Ses débuts chez les "grands" ne sont pas passés inaperçus malgré une météo peu favorable en début de meeting. Auteur du 14e chrono, Alexandre regagnait régulièrement du terrain malgré le niveau relevé et réussissait son pari en rentrant dans le top 5.

 

23085_117_PICQUE_ALEXANDREIAME_X_30_JUNIOR_0585.JPG 

Un autre défi attend Alexandre au Mans à la fin du mois de mai avec sa participation à la Coupe de France OK-Junior, tandis que le circuit de la Sarthe le verra prendre le départ de la IAME International Final en octobre prochain.

 

 

Info Kartcom / © Photos SPORTINPHOTO.COM

France Aunay-les-Bois 09.04.17 Championnat de France