29/05/15 NSK 2015, la foule des grands jours au Mans
Julie TONELLI - National Series Karting - Le Mans

Partenaire de la FFSA, la Fondation Julie Tonelli pour l'Enfance s'engage également aux côtés de la NSK pour soutenir les compétitions françaises de karting. Cette année, la série comporte trois épreuves et la première vient de rassembler un plateau de 235 pilotes sur le circuit Le Mans International Karting.


Participant à la mise en valeur de la piste et fournissant les coupes du top 3 des catégories Minime et Cadet, la Fondation Julie Tonelli s'implique également pour valoriser les performances des pilotes arborant le célèbre papillon rose, en marge de son action principale en faveur d'associations soutenant des enfants en difficulté à travers le monde. 


Premier grand rendez-vous national de la saison, la NSK a été le théâtre au Mans de courses âprement disputées et les autorités sportives ont été largement mises à contribution pour gérer l'enthousiasme parfois débordant de nombreux concurrents, notamment chez les jeunes. 

 

KSP_7_5588.jpg


Esteban Masson a ouvert le score en Minime avec sa pole position, puis Hadrien David a repris le flambeau dans les manches et en préfinale. C'est pourtant Sami Megeutounif qui avait le dernier mot en finale au terme d'un superbe duel avec David. Pilote tout juste issu du Minikart, Tom Jameas réalisait un parcours régulier jusqu'à la 14e position. Formé en Kart Racing Academy l'an dernier, Guillaume Treillard de Quinemont était retardé par plusieurs incidents dans les phases finales après un bon début.

 

KSP_31_2212.jpg


Victor Martins s'est imposé en Cadet face au Champion de France en titre Théo Pourchaire qui avait remporté la préfinale après avoir dominé le classement intermédiaire. Théo avait offert une belle résistance avant de céder face à Victor. Gillian Henrion remontait de la 28e à la 3e place, un bel exploit. Progression intéressante du côté de Johann Chapon, 6e du championnat en ayant débuté avec le 12e chrono. L'épreuve a tourné court pour la Championne de France Minime Sophie Perrin, blessée lors d'un accrochage en 1ère manche, alors qu'elle avait réalisé le 5e temps des chronos. 

 

KSP_11_0758.jpg

 

Avec 62 engagés, la catégorie Nationale a donné lieu à des batailles épiques. Florian Venturi a dominé du début à la fin, récupérant de haute lutte la tête en finale, alors qu'Enzo Valente remontait en 2e position, suivi par Vincent Marserou, auteur d'un parcours solide et du meilleur tour. Retardé dans une manche, Nathan Hédouin, bien revenu en préfinale, souffrait dans les derniers tours de la finale, à l'inverse d'Emile Claude qui avait perdu gros dans la préfinale mais récupérait 14 positions en finale. Bonnes performances, mais peu de réussite pour le jeune Arnaud Malizia, qualifié grâce à son 4e temps au repêchage. Emma Servier avait refait dans les manches une partie de son retard au chrono, mais le repêchage ne lui a pas été favorable. 


En Rotax Max Evo, Emmanuel Reviriault a joué une belle carte lors du restart de la finale en s'imposant face à deux des favoris du début de meeting, Adrien Renaudin et Arnaud Sarrazin. Bien classé après les manches, Paul Fourquemin a cédé du terrain en préfinale avant de revenir 11e en finale, tandis que Louis Rousset remontait de la 28e à la 19e place. Hugo Croquison effectuait au Mans un retour en Rotax ponctué de quelques contrariétés. 

Champion de France en titre, Charly Hipp s'est imposé en finale de la Rotax Master, tandis que Mathieu Camus effectuait un beau retour en 2e position devant Thomas Mettetal. Jérémie Charon, vainqueur de la NSK en 2014, a fait forte impression sur son nouveau châssis en début de meeting, mais plusieurs contre-temps techniques l'ont évincé de la lutte finale. 

 

KSP_3_3995.jpg


Superbe finale X30 Senior pour Vincent Fraïsse, vainqueur devant Thomas Ricci en constante progression. Ingrid Girard prenait la 3e place avec le meilleur temps, tandis que Victor Compère, un des animateurs de la catégorie, a dû se contenter de la 6e place après une jolie passe d'armes. Le meeting n'a pas été de tout repos du côté de Jeoffrey Rouchy, pas plus que pour Lucas Quirin et Cyril Lagarde. 

Passerelle entre deux numéros du magazine papier, France Auto Le Cahier Spécial Karting est une édition exclusivement numérique et interactive. Elle vous offre un contenu enrichi de l'actualité du karting en France, et a vocation à paraître sur un rythme quadrimestriel.

Découvrez le numéro 3 du supplément digital de France Auto Karting en cliquant sur l'image ci-dessous.

 

FAK-Digital-003.jpg

 

Info Kartcom

KSP_7_5254.JPG

 Sami Meguetounif pilote KIPC Victorieux en minimes.

 

 

En pleine confiance après sa victoire en préfinale, Hadrien David prend les devants dès le début de la finale Minime. Enzo Costet est bien parti et a débordé Sami Meguetounif. Ce dernier doit attendre le 3e tour pour récupérer sa position de départ et se lancer aux trousses du leader.


Derrière, une belle bagarre oppose Esteban Masson à Evann Mallet et Enzo Joulie. Loris Cabirou a perdu quelques places durant ces premiers tours. David a maintenant Meguetounif dans son pare-chocs arrière, tandis que Costet est sous la pression de ses rivaux. Peu avant la mi-course, un accrochage a lieu dans le peloton de chasse entre Mallet et Costet. Le premier chute en dernière position, Costet en neuvième.
Joulie a fait la bonne affaire et roule isolé en 3e position devant Masson. Révélés en KRA en 2014, Victor Bernier et Guillaume Treillard de Quinemont (en pleine remontée depuis ses malheurs en début de préfinale) encadrent Cabirou.


Les deux derniers tours sont intenses entre David et Meguetounif, avec 5 dépassements entre les deux meilleurs Minimes du week-end. C'est finalement Meguetounif qui a le dernier mot, mais d'extrême justesse ! Joulie complète le top-3 devant Masson, Bernier, Costet bien revenu et Cabirou. Treillard de Quinemont a chuté.

 

KSP_7_5590.JPG

 

Info Kartcom / © Photos KSP - Guillaume Veuve

KSP_3_5026.JPG

 

Giacomo Napolitano apparaît comme l'homme à battre lors de cette finale de la NSK au Mans en X30 Senior. Il le confirme en doublant Victor Compère dès le premier tour, alors que ce dernier s'était mieux élancé que lui. Thomas Ricci est également bien parti, il passe Compère à son tour. Vincent Fraïsse s'est fait enfermer au départ, mais ne tarde à refaire son retard.


Kevin Petit cède à ses assauts au 2e tour, de même que Compère deux tours plus tard et Ricci dès la boucle suivante. Napolitano mène la danse à mi-course, mais la pression de Fraïsse est de plus en plus virulente. Les positions s'inversent dans le 16e des 20 tours de course, Ricci en profitera pour passer aussi Napolitano.


Fraïsse prend la tête et triomphe devant Ricci après une course parfaite. Derrière, le suspense dure jusqu'au bout. Dans le dernier virage, Compère réussit un beau tour de passe-passe sur Napolitano pour lui ravir la 3e marche du podium. Ingrid Girard saute sur l'occasion pour terminer 4e devant le malheureux Giacomo.


Kevin Petit s'est fait distancer et a chuté 8e derrière Guillaume Barbarin. Week-end maudit pour Luca Midali et abandon également pour le Belge William Godefroid.

 

KSP_3_5425.JPG

 

Info Kartcom / © Photos KSP - Guillaume Veuve

3e victoire pour Colomes dans la Course 4 des 11-15
Mathis Cordier a occupé la 1ère position de la course 4 des KRA 11-15 pendant deux tours, mais une petite erreur de trajectoire a ouvert la porte à Alexandre Colomes et Rémy Goville, ses principaux rivaux du week-end. En 4e position, Clément Gilloux recollait ensuite au groupe de tête. Cordier repassait Goville pour la 2e position un peu plus tard. Mais les écarts commençaient à se creuser à partir de la mi-course et la tension retombait légèrement. Seul Cordier, toujours à l'attaque, pouvait venir menacer le leader Colomes à 3 tours du but. Celui-ci utilisait toutes ses ressources pour améliorer le meilleur temps et se protéger d'une éventuelle attaque. Cela ne décourageait pas Cordier qui tentait sa chance au freinage dans le dernier tour, mais en vain. Colomes remportait la course 4, sa 3e victoire du week-end, devant Cordier et Goville, Gilloux 4e et Louis Puel 5e. 

 

KRA 9-12 : Bernier s'impose enfin en Course 4
Le duel s'engageait tout suite entre Esteban Masson et Victor Bernier dès le départ de la 4e course des KRA 9-12, une lutte acharnée dans laquelle les deux pilotes n'hésitaient pas à rouler de front. Plus loin, César Gazeau, 3e, était talonné par Xavier Duvignau et le peloton s'étirait derrière eux. Bernier passait en tête, Masson répliquait, l'intensité ne faiblissait pas au fil des tours sans que Gazeau et Duvignau parviennent à en profiter pour revenir les menacer. A la mi-parcours, Masson semblait avoir plus quelques longueurs d'avance, mais ce n'était qu'une illusion. Gazeau, auteur du meilleur temps, opérait la jonction avec les deux leaders à deux tours de l'arrivée. Bernier plaçait une attaque décisive dans les derniers virages du dernier tour et remportait la course, tandis que Masson repassait devant Gazeau pour finir 2e. Duvignau terminait 4e et Simon Jouniaux 5e. 

 

KSP-Tim-Merieux-KRA.jpg

 

Mérieux victorieux en 7-10 dans la course 3
Tim Mérieux parvenait à conserver la tête de la 3e course des KRA 7-10 face à la menace d'Augustin Bernier dans le 1er tour, tandis que Louis Marchal perdait des places au départ et pointait 5e. Enzo Caldaras, 3e, était bientôt rejoint par Marchal qui avait dépassé Jules Roussel. Mérieux s'échappait à partir du 4e tour pendant que Bernier, Marchal et Caldaras s'affrontaient pour la 2e position, avec Roussel en approche. Caldaras passait second, délogé par Marchal au tour suivant, le 7e. Bernier rétrogradait au 5e rang. Mérieux s'imposait avec plus de 4'' d'avance ; Marchal restait 2e, mais Caldaras predait sa 3e place au profit de Roussel dans le dernier tour. 

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP

KRA-COLOMES-ALEXANDRE.jpg

 

La piste d'Ostricourt est encore humide, mais en voie d'assèchement, pour le premier départ de la saison, celui des 11-15 ans de la Kart Racing Academy. Le poleman Alexandre Colomes domine son sujet sur le bout de ses pneus slicks face à Mathis Cordier et Rémy Goville, les deux pilotes qui l'avaient suivi dans le top 3 des essais chronos samedi matin. Enchainant les meilleurs temps jusqu'au drapeau à damier, Colomes s'impose de manière insolente avec plus de 13'' d'avance face à Clément Gilloux qui a bien remonté depuis la 4e place. Goville termine 3e, Cordier moins à l'aise, 4e, et Enzo Giraud 5e. 

 

La lutte pour la victoire concerne à nouveau Colomes, Goville et Cordier dans la course 2 qui se dréoule sur une piste totalement sèche. Le trio infernal a distancé Gilloux et Giraud. Les passes d'armes s'intensifient en vue de l'arrivée, mais Colomes prend le large à l'amorce du dernier tour et s'impose une nouvelle fois, Goville second et Cordier 3e. 

 

Podium-KRA-11-15.jpg

 

Info Kartcom / © Photos KSP

Le numéro 112 de la revue fédérale France Auto Karting est maintenant disponible. A lire directement en cliquant sur l'image ci-dessous. Bonne lecture à tous les passionnés !

 

FAK-112.jpg

 

Info Kartcom 

Info Kartcom

Info Kartcom

Italie Sarno 26.04.15 WSK - Super Master Series

Timothy Peisselon (BiralART/Parilla) a vécu un week-end de course particulièrement intéressant lors de la dernière épreuve de la WSK Super Master Series sur le circuit de Sarno. Le fait d'avoir pu profiter de circonstances favorables pour mettre en valeur sa rapidité lors des essais qualificatifs de la KF-Junior à permis au protégé de Philippe Bianchi de découvrir la course en tête durant les manches qualificatives.

 

KSP-Timothy-Peisselon.jpg

 

Le 4e temps réalisé dans son groupe, le 2e, lors des chronos est une performance remarquable à mettre au seul crédit de Timothy et de son matériel. Une petite dose de chance (sous la forme d'un groupe 1 très agité) a voulu que son résultat se transforme en 4e position au classement général, avec comme conséquence des départs de manches depuis la 1ère ligne. Tout fier de porter un nouveau casque aux couleurs évoquant celles de Jules Bianchi, Timothy a su gérer la pression de cette situation inédite pour lui pour découvrir les avantages de la course aux avant-postes. Pointé dans le top 10 des deux premières, il terminait ensuite 2e et 5e, ses meilleurs résultats à ce jour en KF-Junior.

 

Classé 9e à l'issue des manches, Timothy ne pouvait malheureusement pas continuer sur le même rythme dans les phases finales. Les courses se faisaient plus agressives, sa machine était moins performante et son expérience encore limitée dans cette catégorie internationale ne lui permettait pas de conserver son rang. Qu'importe, Timothy est en phase d'apprentissage pour sa première saison de KF-Junior au sortir de la catégorie Cadet en France et le bilan de Sarno est très positif sur ce plan.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP

je-sarno.png

 Jérémy Iglésias CPB Sport P5 

 

Paul Bizalion:

Un grand week end pour CPB Sport qui fait une entrée fracassante dans le monde du Karting professionnel en réalisant un véritable exploit avec Jeremy Iglesias dans cette finale KZ1 ... 5ème de cette finale et devant de très nombreuses usines avec un chrono en course à 5 centièmes du multiple champion du monde Ardigo ... CPB Sport a démontré de façon indiscutable la qualité de son matériel et de ses choix techniques sans évidemment oublier son pilote, auteur d'une semaine incroyable ... 

 

 je-sarno1.png

Paul Bizalion:CPB Sport
Manches qualificatives de ce championnat d'Europe terminées pour CPB Sport ... avec une fois de plus un fantastique résultat pour toute l'équipe ... Jeremy Iglesias, se permet de venir jouer les troubles fêtes en KZ1 avec une 5ème place à l'issue des manches en ayant réalisé deux qualifications de toute beauté ... solide et particulièrement rapide, Jeremy sera un des prétendants au podium de ce championnat d'Europe ... demain, tous les espoirs sont permis pour notre pilote de pointe ... En KZ2, fantastique parcours de Nicolas Gonzales qui partira en 4ème ligne de la préfinale ... premier Français, appliqué et sérieux, Nicolas réalise un parcours sans faute ... Qualifications plus difficiles pour Marco Zanchetta en proie à des difficultés techniques que nous sommes bien décidé à régler pour les phases finales ... il se qualifie néanmoins pour la préfinale mais partira en 23ème position ... Le déclic pour notre jeune débutant Paul Fontaine, qui réalise également des très belles manches malgré son inexpérience à ce niveau ... beaucoup plus performant qu'au chrono ou il doit encore progresser, Paul nous fait 5 manches parfaite et réduit l'écart qui le sépare des premiers ... demain le repêchage sera une occasion supplémentaire pour travailler son apprentissage et nous comptons bien le voir très vite dans les phases finales ... bravo à toute l'équipe CPB Sport ..
 
je.png
 Jérémy Iglésias

je-wsk-la-conca.png

Jérémy Iglésias (CPB Sport) P5 WSK la Conca  

 

Fantastique résultat de CPB Sport à la Conca, après des qualifications difficiles, l'équipe a su redresser la barre et adapter le châssis Alpha Tiger black aux terribles conditions de grip pour obtenir son meilleur résultat en WSK !!! Jeremy Iglesias finit à la 5ème place dans les roues de Camponeschi et devant Thonon ... Une course intelligente associée à l'expérience de notre pilote KZ1 nous permet ce superbe résultat ... que dire de Nicolas Gonzales qui réalise une incroyable finale en terminant 9ème au général et premier KZ2 !!! Malade en début de semaine, Nicolas a tout donné pour arracher cette victoire en KZ2 ... Pour terminer, Paul Fontaine termine 18ème et 6ème KZ2 ce qui constitue son meilleur résultat depuis le début de l'aventure ... constamment en progression Paul a fait preuve d'un courage hors du commun dans des conditions de course particulièrement difficiles !!! Un grand merci à Franco de la TM pour la motorisation de Jeremy, et bien évidemment à Thierry Savard pour le travail effectué pour nos deux autres pilotes