Clt-inter-non-officiel-KZ2-by-Kartcom.jpg

 

 

Grâce à ses deux victoires, Anthony Abbasse (Sodi/TM) a pris la tête dans les manches qualificatives KZ2 de la WSK Super Master Series d'Adria. Il devance son presque co-équipier et néanmoins rival Douglas Lundberg (Sodi/TM). À cause de la pluie, les deux dernières manches restant à courir seront disputées dimanche matin. 

 

KSP_44_1079.JPG 

Retrouvez en exclusivité toutes les positions provisoires en suivant ce lien

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP

KSP_IMG_2990.JPG

 

Le pilote russe de l'écurie Toro Rosso F1 Daniil Kvyat a souhaité parfaire son entrainement hivernal par quelques séances de roulage en KZ. Il a pris volant lundi 30 janvier d'un Formula K sur le circuit de Brignoles en compagnie de Jérémy Iglesias. Auteur de deux podiums dans le Championnat d'Europe KF3 en 2008 et 2009, Daniil avait aussi remporté la Winter Cup et le Trophée Andrea Margutti au sein du team Morsicani avant de s'orienter vers la monoplace. C'est donc une sorte de retour aux sources qu'il vient d'effectuer, même s'il n'a jamais piloté de 125 à boite de vitesses en course.

 

Avec Formula K et TM Racing, Daniil a choisi l'une des meilleures machines du plateau qui venait de briller la veille lors de la WSK Champions Cup d'Adria. "C'était un honneur de recevoir un pilote de F1 à Brignoles avec l'usine Formula K." a commenté Jérémy Iglesias. "Attentif aux conseils que nous lui avons donné, Cash et moi, il a rapidement pris la mesure du kart et de la piste. C'est un grand professionnel doublé d'un garçon très sympathique. La journée a été fructueuse pour tous."

 

KSP_IMG_2988.JPG

 

Info Kartcom / © Photos Formula K


 

Une rue portant son nom a été inaugurée lundi 23 janvier à Nice en hommage à Jules Bianchi, en présence de sa famille, du Maire de Nice, du Président du Conseil Régional et de nombreux amis.

 

For ever Jules #JB17. www.julesbianchisociety.org

 

Inauguration-rue-Jules-Bianchi-Nice.jpg

 

 

Info Kartcom / Vidéo Canal +

FFSA-Academy-montage-karts-Junior.jpg

 

Les vacances sont terminées et les préparatifs de la saison 2017 vont bon train à la FFSA Academy. Bien encadrée, la nouvelle promotion d'apprentis mécaniciens s'est lancée dans l'assemblage des F4 new look du Championnat de France, mais aussi dans le montage des ensembles Exprit/Vortex du Championnat de France Junior Karting. Le temps leur est compté puisque l'épreuve d'ouverture aura lieu au Mans les 18 et 19 mars prochains. Le matériel et l'organisation de la logistique devront être au point pour ce premier rendez-vous.   

 

 

Info Kartcom / © Photo FFSA Academy

Le Championnat du Monde de Bahreïn a encore une fois généré des images magiques par son décor nocturne à l'atmosphère si particulière, par l'intensité du spectacle en piste et par la qualité de l'accueil et de l'organisation de cette manifestation hors du commun. Si un tel évènement ne reflète pas la pratique courante du karting, il en constitue un point culminant apte à faire rêver ses participants et ses spectateurs. Les exploits n'ont pas manqué sur le tracé de Skahir et nous ne pouvons que nous réjouir tout particulièrement des performances françaises en OK-Junior. Le sacre de Victor Martins a été unanimement salué, le podium de Théo Pourchaire est de très bon augure, la remontée de Charles Milesi fut enthousiasmante et le top 10 d'Adam Eteki un signe fort pour l'avenir. La présence de nombreux pilotes et équipes engagés dans le WEC aux 6H de Bahreïn sur les tribunes du circuit de karting et leur commentaires enthousiastes face à ce spectacle à couper le souffle, sont là pour rappeler que notre discipline mérite un plus large intérêt.

 

KARTCOM_News_n28_vFR.jpg 

Mais comme dans la vie en général, le rêve est parfois bien éloigné de la réalté. Comme le déclarait le Vice-Président de la CIK-FIA Kees Van de Grint au soir de Bahreïn : « il faut revenir sur terre » après un tel meeting. La saison prochaine s'annonce pourtant très intéressante avec le changement des âges en OK-Junior et OK, comme dans les autres catégories qui en découlent. Mais tout n'est pas rose. La CIK-FIA s'est lancée dans une chasse aux mauvais comportements, à commencer par les abus constatés dans la mise en pratique des fixations de spoilers, et dans bien d'autres domaines. En France, la FFSA assainit à sa manière le marché des châssis Minime/Cadet en rappelant certains constructeurs à l'ordre sans faire trop de vague. Le contrôle technique revêt une importance de plus en plus grande face aux excès de certains dont il ne faut surtout pas sous estimer les conséquences néfastes pour tout le karting.


Kartcom News vous souhaite de belles courses pour 2017, avec des pneus et des moteurs aux performances équitables, le moins possible d'évolutions coûteuses et pas toujours utiles, des officiels au top, des décisionnaires lucides et impartiaux, des professionnels sérieux et compétents, des adversaires loyaux, des médias intègres et un public aussi nombreux que passionné. En espérant que le Père Noël nous entende.


Un grand merci à nos lecteurs de plus en plus nombreux à travers le monde et à nos fidèles partenaires. Meilleurs vœux à tous, faîtes de beaux rêves et à l'année prochaine !

 

Rendez-vous le 15 février 2017, pour la sortie du numéro 29 de KARTCOM News.

 

-> Télécharger gratuitement le nouveau KARTCOM News #28 

 

 

info Kartcom  

The Bahrain World Championship has once again produced magical images with its nocturnal scenery and a special atmosphere, the intensity of the show on the track and the quality of the reception and organisation of this unusual event. Although such an event does not reflect the current practice of karting, it constitutes a culminating point, capable of inspiring its participants and spectators. The excitement wasn't lacking on the track at Sakhir and we are especially happy with the French performances in OK-Junior. The victory from Victor Martins was unanimously praised, the podium from Theo Pourchaire is very auspicious, the rise of Charles Milesi was enthusiastic and the top 10 for Adam Eteki a strong sign for the future. The presence of many drivers and teams from the WEC at the 6H Bahrain on the stands of the karting circuit and their enthusiastic comments on this breathtaking show, are there to remind us that our discipline deserves a wider interest.

 

KARTCOM_News_n28_vGB.jpg 

But as in life in general, the dream is sometimes far removed from reality. As the vice-president of the CIK-FIA, Kees Van de Grint, declared in the evening at Bahrain: "we must return to earth" after such a meeting. The next season looks very interesting with the change of the ages in OK-Junior and OK, as well as in the other categories that stem from them. But everything is not rosy. The CIK-FIA has embarked on a hunt for bad behaviour, starting with the abuses found with spoiler fixings, and in many other areas. In France, the FFSA in its own way is refining the Minime / Cadet chassis market by reminding some manufacturers not to make constant changes. Technical control is becoming increasingly important in the face of the excesses of some and we must not underestimate the negative consequences for karting.


Kartcom News wishes you good racing for 2017, with tyres and engines with equal performance, as little as possible of costly and not always useful changes, top officials, lucid and impartial decision-makers, serious and competent professionals, sporting opponents, media with integrity and a numerous and passionate audience. Hopefully Santa Claus will hear us.


Many thanks to our increasing readers throughout the world and to our loyal partners. Best wishes to all, make beautiful dreams and see you next year!


Rendez-vous on February 15th, 2017, for the release of issue 29 of Kartcom News.

 

-> Free download KARTCOM News #28

 

 

info Kartcom  

anger1.jpg

 Théo Nouet prend la tête dans les manches OK-Junior 

Trois pilotes sont sortis du lot en s'affrontant pendant les manches qualificatives du Championnat de France OK-Junior. Théo Nouet (Energy/TM), deux fois victorieux, occupe la 1re place du classement intermédiaire devant Théo Pourchaire (Kosmic/Vortex), très rapide, mais ralenti au départ de la dernière course et bien revenu en 3e position dans le sillage direct des deux premiers. Thomas Mialane (Exprit/TM) était peut-être le plus incisif des trois. Il a abandonné dans la manche 1, chaîne sautée alors qu'il était en tête, avant de remporter la dernière et pointe 3e avec de solides arguments pour les finales. Belle prestation de William Bertrand (Tony Kart/Vortex) en 4e posiiton devant l'étonnant Jules Mettetal (Kosmic/Parilla), un pilote Cadet qui a vite trouvé ses marques en OK-Junior.

 valente.jpg

 Nationale: Valente, vainqueur de la préfinale devant Gany 
 
 

Parti en tête, Harald Creton (Kosmic) a dû rapidement céder les commandes de la préfinale de la Coupe de France Nationale à Antoine Perceval (Tony Kart), tandis que Thomas Rouchy (Tony Kart) perdait quelques places et que Thibaut Clément (Tony Kart) ne bouclait pas un tour. Alors que Maxime Sabin (Tony Kart) était en embuscade derrière le leader, et bouclait même un tour à la 1re place, c'est Enzo Valente (Sodi) qui s'emparait des commandes. Louis Coubes (Tony Kart) abandonnait à mi-parcours. Rehane Gany (Kosmic) extrayait le meilleur de sa machine pour remonter depuis sa 13e place sur la grille de départ et même prendre les commandes. Mais la réaction de Valente ne se faisait pas attendre et il remportait finalement la course devant Gany et Creton, revenu en 3e position avec le meilleur temps, face à Sabin et Perceval. Rouchy terminait 6e suivi par Martin Guerard (Tony Kart). angerv.350.jpg
 Gany remporte la Coupe au terme d'une finale Nationale haletante 
 
Enzo Valente (Sodi) et Rehane Gany (Kosmic) ont tout de suite creusé un petit écart avec leurs poursuivants au départ de la finale de la Coupe de France Nationale à Angerville. Moins bien parti, Harald Creton (Kosmic) repassait devant Maxime Sabin (Tony Kart), suivis par Antoine Perceval (Tony Kart) et Thomas Rouchy (Tony Kart). Le groupe de chasse opérait la jonction avec le duo de tête au 7e passage. Creton ne trainait pas pour s'emparer de la 2e place derrière Gany, nouveau leader avec une petite avance, Valente se retrouvant 3e, puis 4e après avoir été dépassé par Sabin. Le trio de tête prenait le large avec Sabin de plus en plus menaçant sur Creton. Plus loin, Valente résistait à Rouchy pour la 4e position. 
 
Dans le peloton, la bataille faisait rage pour la 7e position entre Antony Billout (Tony Kart), Lucas Verrons (FA Kart), Clément Boissay (Tony Kart) et Viny Beltramelli (Exprit), tandis que Louis Coubes (Tony Kart) regagnait du terrain. Pendant ce temps, Creton réussissait à dépasser Gany dans le 15e des 25 tours de la course et prenait pour la première fois les commandes de la finale, suivi par Sabin qui ne comptait pas en rester là. Maxime s'emparait en effet de la 1re place au 18e tour, Creton descendait 5e, Gany, Valente et Perceval ayant profité de l'action pour le dépasser. Gany revenait au contact de Sabin, mais attendait la fin de l'avant-dernier tour pour l'attaquer. Sabin tentait tout pour reprendre son bien, mais le Réunionnais bloquait ses attaques et franchissait la ligne d'arrivée en vainqueur avec 93 millièmes d'avance. La bataille s'était aussi intensifiée dans le groupe de chasse. Rouchy prenait finalement la 3e position devant Creton, Perceval et Valente, tandis que Verrons prenait la 6e position, talonné par Coubes, auteur du meilleur temps et revenu de la 30e place sur la grille.

 

 

angerv.jpg

 

angerv2.jpg

 

Info Kartcom / © Photos KSP 

 

petit1.jpg

 Cht de France KZ2: Le sans-faute et le titre pour Hubert Petit
 
Finale3: 
Le rythme très soutenu qu'a imposé Hubert Petit à Salbris s'est poursuivi dans la troisième finale. Personne n'a pu l'empêcher de mener de bout en bout et, au bout de l'effort, d'être sacré au volant de son Sodi-TM. Devancé par Ayrton Probst Collomb (Alpha/TM) au départ, Enzo Guibbert (Exprit/Parilla) a de nouveau couru après le temps perdu, mais assurait le titre de vice Champion de France.
Au fil des tours, Probst Collomb rétrogradait. Thomas Mich (Birel ART/TM) finissait par une 3e place devant Johan Renaux (CRG/Parilla) et Paul David (Birel ART/TM), qui complétait le podium du championnat pour un petit point face à Probst Collomb. Remonté 6e avec le meilleur tour en piste, Tom Leuillet (Sodi/TM) pouvait nourrir quelques regrets. Champion de France sortant, Thomas Mich se classe 5e au cumul devant Nelson Bondier (Tony Kart/Parilla), Johan Renaux et Kevin Breysse (Praga/Parilla).
petit.jpg
 Finale2
 En tête de bout en bout, Hubert Petit (Sodi/TM)a parfaitement géré la deuxième finale à Salbris. Enzo Guibbert (Exprit/Parilla) a pourtant doublé Ayrton Probst Collomb (Alpha/TM) au 5e tour, mais n'a pas été en mesure d'inquiéter le leader. Derrière, Paul David (Birel ART/TM) et Thomas Mich (Birel ART/TM) finissaient à leur tour par prendre le meilleur sur Probst Collomb pour terminer dans cet ordre aux 3e et 4e places.


6e, Nelson Bondier (Tony Kart/Parilla) a perdu du terrain au fil des tours, tandis que Nicolas Picot (Tony Kart/Vortex) était pénalisé de trois places et chutait 10e derrière Kevin Breysse, Adrien Renaudin (Sodi/TM), de plus en plus à l'aise avec son 125cc à boîte de vitesses, et Johan Renaux (CRG/Parilla).
Contraint à l'abandon, Stephen Nuvolini (Praga/Parilla) a perdu toutes chances de figurer dans le top-5 final.

 

Finale1: 

 

Sa victoire à Croix en Ternois dans le cadre de la 2e épreuve du Championnat de France Long Circuit l'a sans doute mis en confiance: Hubert Petit (Sodi/TM) a dominé la première finale sur le très sélectif circuit de Salbris. Il s'est installé d'entrée à la première position à la place d'Ayrton Probst Collomb (Alpha/TM) et a tracé sa route jusqu'au drapeau à damier.
Probst Collomb a tenu sa place parmi les meilleurs, gardant Nelson Bondier (Tony Kart/Parilla) derrière lui pour le gain de la 2e place. Parti 12e, Paul David (Birel ART/TM) a réussi une superbe prestation pour remonter en 4e position devant un peloton de furieux composé de Stephen Nuvolini (Praga/Parilla), Enzo Guibbert (Exprit/Parilla), Kevin Breysse (Praga/Parilla), Thomas Mich (Birel ART/TM) et Johan Renaux (CRG/Parilla). Une sacrée brochette de champions...
Jérémy Lopes (Tony Kart/Vortex), Charles Fiault (Sodi/Parilla) et Tom Leuillet (Sodi/TM) sont les grands perdants de cette finale.

 

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP - Guillaume Veuve

 Résultats finale 1 

 Résultats finale 2 


 

je350.jpg

 Jérémy Iglesias (CPB Sport) au cht du monde KZ de Kristianstad

 

Résultats. Clic... 

 

je3.jpg Superbe Championnat du Monde en terre Suèdoise pour l’équipe CPB Sport et pour Sodikart …
Courageux Jeremy Iglesias qui a subi de trop nombreux problèmes mécaniques pour espérer mieux qu’une 7ème place dans cette finale de l’élite mondial du Karting.
Jérémy a une nouvelle fois démontré qu’il faisait parti des meilleurs pilotes mondiaux et ce résultat dans ces conditions en est une nouvelle illustration.
CPB Sport termine ce Championnat du Monde avec un pilote dans le top 10 dans les deux catégories, démontrant une fois de plus la qualité de son matériel et le sérieux du travail de l’équipe.
Toute l’équipe CPB Sport félicite Anthony Abbasse pour son « titre » de Vice Champion du Monde et remercie l’ensemble des partenaires qui ont permis de réaliser cette grande saison.

 

je2.jpg 

 

cpb.jpg Team CPB Sport de Paul Bizalion

 

Paolo De Conto (CRG/TM) et Jorrit Pex (CRG/Vortex) se sont disputés plusieurs fois le meilleur temps avant que l'Italien ne prenne définitivement l'avantage en 49''069, soit 38 millièmes de mieux que le Hollandais. Bas Lammers (Sodi/TM) a signé le 3e temps à égalité avec Lorenzo Camplese (Parolin/TM) et Jérémy Iglesias (Sodi/TM), auteur d'un excellent dernier passage. Marco Ardigo (Tony Kart/Vortex) vient en 6e position, Flavio Camponeschi (CRG/Parilla) 7e, Ben Hanley (Croc Promotions/TM) 8e, Davide Foré (Righetti/TM) 9e et Patrik Hajek (Kosmic/Vortex) 10e. Légère déception pour les 2 Français très rapides pendant les derniers essais libres, Anthony Abbasse (Sodi/TM) 11e et Arnaud Kozlinski (CRG/TM) 12e.

 

 

Résultats chronos

 

Paul Bizalion:

Fantastiques performances des pilotes CPB Sport au chronos de ce Mondial en Suède … 

Meilleurs représentants français dans les deux catégories, l’équipe, les pilotes et le matériel ont encore démontrés la compétitivité du team CPB Sport. 

Tom Leuillet réalise le neuvième temps sur 88 pilotes, lui permettant de partir demain en deuxième ligne des manches.

Pourtant l’équipe n’était pas vraiment satisfaite des essais libres, mais un réglage audacieux et inédit couplé à un Tom Leuillet transcendé, le place dans le top 10. 

Jeremy Iglesias égale à lui-même réalise le 5ème temps de la très relevée KZ1 à 1 dixième de la pole. 

Travailleur et appliqué, il aura sortie le chrono qu’il fallait au bon moment dans un exercice très difficile compte tenu des conditions de piste laissant uniquement deux tours aux pilotes pour exploiter les pneumatiques. 

Demain les manches avec tous les espoirs pour Tom et Jeremy et toujours à suivre en live sur cik.com. 

 

 

je.jpg CPB Sport en place pour le rendez vous le plus important de l'année ... Jeremy Iglesias en KZ1 et Tom Leuillet en KZ2 vont défendre les couleurs de l'équipe avec le soutien appuyé de l'usine Sodikart dans ce Championnat du Monde en Suède ... Nul doute que toute l'équipe qui a travaillé dur pour donner à ses pilotes le matériel le plus compétitif, sera nous l'espérons en haut des feuilles de classement après une saison 2016 exceptionnelle en résultats ...

 

cuoco.jpg 

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP 

 

 

Vidéo M6 Turbo

ksp_2399.jpg

Un mois après le Championnat de France Rotax Max et Rotax Master organisés simultanément avec la Coupe de France Minime / Cadet, c'est au tour des Minikart de rejoindre la Mayenne pour disputer leur Coupe de France sur le circuit de Laval Beausoleil - Louis Paillard. L'épreuve de rentrée du calendrier FFSA Karting s'annonce au moins aussi relevée que le Championnat de France de la catégorie des 7-11 ans qui a eu lieu mi-juillet à Mirecourt. Les têtes de série s'aligneront en effet en rang serré à cette compétition importante, tandis qu'un rassemblement de karts historiques viendra compléter le programme.

 

Fait rare, l'ASK Laval s'apprête à accueillir son second meeting national à quelques semaines d'intervalle. Modernisé et allongé en 2010, le circuit de Laval Beausoleil - Louis Paillard fait partie des grandes pistes de karting françaises au passé glorieux depuis les origines de la discipline. La présence de plus de 70 karts historiques lors du rassemblement de Laval, dernière épreuve de régularité de la saison, renforce encore le lien entre passé et présent inhérent au site mayennais. C'est même l'avenir du karting qui sera représenté à Laval avec les 44 pilotes de 7 à 11 ans inscrits à la Coupe de France Minikart. C'est la 2e fois que Laval reçoit cette manifestation depuis 2013. La puissance des mécaniques Rotax Micro Max a d'ailleurs été diminuée d'un CV à la suite de cette première expérience pour améliorer la sécurité des jeunes concurrents.

 

Lire le communiqué complet ci-dessous.

 

 

 

Info FFSA / © Photo KSP