France Angerville 24.04.16 National Series Karting

lmp2_350.jpg

 L'écurie Panis-Barthez Compétition créée en ce début d'année a vécu sa 1ère manche de l'European Le Mans Series sur le circuit de Silverstone. L'ensemble du team , les pilotes de la Ligier JS P2 et de la Ligier JS P3 ont atteint l'objectif fixé par le Team-Principal Olivier Panis et le Directeur Sportif Renaud Derlot, à savoir finir la course sans faire d'erreurs et acquérir de plus en plus d'expérience.

La Ligier JS P2 #23 aux mains de Paul-Loup Chatin, Fabien Barthez et Timothée Buret a été dans le peloton de tête les 3/4 de la course, un problème électrique n'ayant pas permis d'y rester elle a finalement franchi la ligne d'arrivée en 9ème position

 

olive-fab.jpg Fabien Barthez : " Lorsque je monte dans la voiture,  la course est sous drapeau jaune pendant plusieurs minutes et je me retrouve en tête pendant plus de la moitié de mon relais. Je savais que je devais garder mes pneus à température pour optimiser le restart. Par la suite, je me suis vraiment concentré sur mon pilotage et la gestion du trafic pour éviter de commettre une erreur. Je me suis appliqué sur les points de freinage et pris mes repères, d'autant que du fait de la météo la veille, je n'avais  pas encore roulé  sur le sec. La prudence était de mise et je me devais de ramener la voiture à Timothé pour finir notre course."

 

olive-reno.jpg

 Paul-Loup Chatin : " Cette première manche  fût plutôt mouvementée mais très constructive pour notre équipage. Suite à la séance de qualification difficile du fait d'un drapeau rouge dans le 1er tour et une panne électrique de la voiture dans le dernier, j'ai pris le départ en 8ème position sans imaginer que certains concurrents devant et derrière allaient prendre de gros risques qui se sont soldés par plusieurs incidents et des gros dégâts. En piste, la performance était tout de suite présente et après m'être débarrassé du trafic, j'ai pu avoir un bon rythme et me positionner derrière le leader. C'était l'inconnu pour nous, particulièrement au niveau des pneumatiques Michelin qui nous ont donné  beaucoup de satisfaction. En effet, malgré une logique légère dégradation, ils ont tenu tout le long et additionnés aux très bons réglages effectués par le staff cela a contribué à ramener la voiture pour Fabien à la seconde place."


 

fab-reno.jpg Timothé Buret : "Je suis parti second dans cette course que je découvrais totalement. Je n'avais jamais roulé ici et j'avais la responsabilité de franchir notre premier drapeau à damiers. J'ai mis la pression de côté au profit de la concentration et malgré le problème technique qui m'a obligé à m'arrêter à 42 minutes de la fin pour finalement repartir en perdant 7 places, j'ai pris un plaisir fou d'être au volant de la Ligier avec un set-up optimal. J'ai retenu qu'avec ce format de course de 4 heures, tout pouvait arriver et je remercie mes co-équipiers et le staff de m'avoir aussi bien entouré  pour ce baptême en endurance".

3.jpg panis.jpg

img_2593.jpg

Fabien Barthez avec Le papilllon de Julie

 

 

team-pb.jpg Panis Barthez Compétition

 

img_2586.jpg Fabien Barthez Timothée Buret

 

img_2603.jpg 

Olivier Panis Team Mananger

 

lmp2.jpgFabien Barthez-Timothée Buret-Paul-Loup Chatin LMP2 

 

 

img_2622.jpg

 

img_2637.jpgFabien Barthez-Gérard Tonelli 

 

img_2652.jpgOlivier Panis -Eric Debard

img_2639.jpg 

Renaud Derlot et le papillon de Julie 

 

img_2615.jpg Valentin Moinseaut et Simon Gachet équipers d'Eric Debard en LMP3

Paul-Loup Chatin complète l'équipage de la Ligier JS P2

en ELMS et aux 24 heures du Mans 

 

 

Fabien Barthez et Timothé Buret sont rejoints par Paul-Loup Chatin pour compléter l'équipage de la Ligier JS P2 # 23 de l'écurie Panis-Barthez Compétition qui prendra part au Championnat ELMS et aux 24 Heures du Mans.

 

Olivier Panis - Team-Principal : " L'arrivée de Paul-Loup  est une réelle valeur ajoutée pour le team du fait de son expérience et de ses bons résultats en ELMS ces dernières saisons. C'est un pilote rapide et appliqué qui va pouvoir contribuer à faire progresser l'équipe."

 

Fabien Barthez - Pilote Ligier JS P2 # 23 : " Je suis ravi que Paul-Loup nous rejoigne Timothé (Buret) et moi. Lors des essais privés, j'ai tout de suite ressenti un bon feeling et nos échanges ont très vite été constructifs. Il est de bon conseil, c'est un garçon sain avec une solide réputation, notre trio est vraiment homogène ".

 

Paul-Loup Chatin est né le 19 octobre 1991 à Dourdan. Après plusieurs années de ski en compétition, il découvre le karting en 2005 et se fait très vite remarquer. Il passe en National deux ans plus tard et décroche le titre de Vice-Champion d'Ile-de-France. Il progresse très vite et enchaîne les podiums en KF2 dont la seconde place de la Coupe d'Europe en Espagne. Il s'attaque à la monoplace en 2010 en F4 Eurocup 1.6 et termine le championnat dès sa 1ère saison à la 4ème place avec une double victoire à Silverstone et remporte en parallèle le Volant Euroformula. En 2011, il intégre la FIA Young Drivers Excellence Académy et rejoint l'écurie Tech1 Racing, se classe meilleur Français en Eurocup 2.0 et finit 3ème du championnat ALPS. Il enchaîne avec brio une nouvelle saison et intègre l'Equipe de France FFSA Circuit. En 2013, il est choisi comme pilote de réserve au sein du team Signatech Alpine et prend part aux tests officiels des 24 Heures de Mans. Parallèlement il remporte le titre de Champion d'Europe ELMS en LM PC au volant de l'Oreca du Team Endurance Challenge. En 2014, il est titularisé pilote officiel Signatech Alpine et  sacré Champion d'Europe ELMS LM P2. Il obtient la même année le Prix Jean Rondeau du meilleur espoir français en endurance. Il est également retenu pour les 24 heures du Mans en LM P2 et monte sur la 3ème marche du podium pour sa 1ère participation sur le circuit mythique. Il poursuit en 2015 avec l'équipe Signatech Alpine en World Endurance Championship terminant à la 4ème place du championnat avec notament une victoire lors des 6H de Shanghaï. A noter que Paul-Loup poursuit également des études dans la fameuse école de Sciences Po Paris.

 

"L'endurance est synonyme d'aventure, tout autant sportive qu'humaine. Après deux années riches en émotions en LM P2, je suis ravi de pouvoir apporter mon expérience à la nouvelle structure Panis-Barthez Compétition. Olivier Panis et Fabien Barthez sont deux figures qui ont marqué le sport français par leurs performances ainsi que leurs personnalités, c'est donc une grande chance pour moi de les avoir comme exemples cette saison. Le challenge est élevé, mais je suis sûr qu'en compagnie de Timothé et Fabien, nous avons les atouts nécessaires pour y parvenir. L'aventure peut maintenant démarrer 


 

tim1.jpg

 Timothé Buret confirmé par Panis-Barthez Compétition.
 
Depuis plusieurs semaines, Tim était pressenti pour faire équipe avec Fabien Barthez. C’est une coïncidence qui n’en est pas une pour moi.
En effet, je connais très bien Tim, formé par David Zollinger de Driving Koncept. C’est un pur produit de la famille Palmyr de Kozma à Lédenon..
D’autre part, Fabien Barthez, Olivier Panis et Renaud Derlot sont mes amis. Je les côtoie depuis des années et je sais quel type pilote peut s’intégrer dans cette nouvelle aventure Panis Barthez.
Les commentaires qui suivent ne m’étonnent pas du tout, c’est ce que j’attendais en ce qui concerne Tim. 
Bravo David, très bon job avec Tim, je n’ai jamais douté de la réussite de l’école Driving Koncept.

Gérard Tonelli 

 

tim-david.jpg Tim Buret et David Zollinger

Olivier Panis et Renaud Derlot ont recruté Timothé Buret qui roulera avec Fabien Barthez en European Le Mans Series et aux 24 heures du Mans en catégorie LM P2 au volant de la Ligier JS P2  # 23. Les deux pilotes et l’équipe de Panis-Barthez Compétition se prépare à aborder la saison qui démarrera sur le Circuit du Castellet lors des test officiels les 22 et 23 mars prochain. Un troisième pilote viendra compléter cet équipage et sera annoncé prochainement.

 

 

Olivier Panis – Team-Principal  : ” L’arrivée de Timothé Buret au sein de l’équipe est une vraie satisfaction pour nous tous. Son parcours traduit à la fois sa volonté, sa persévérance et sa capacité à réussir dans des disciplines variées et il correspond parfaitement à l’ADN de notre team. Il nous a convaincu de son envie de performer en endurance et nous souhaitons, tout au long de la saison, l’armer du mieux possible pour évoluer à nos côtés dans ce nouveau challenge ” .

 

Renaud Derlot – Directeur Sportif : ” Le recrutement de Timothé au sein de Panis-Barthez Compétition s’est avéré rapidement être une évidence pour l’ensemble de l’équipe. J’ai pu déceler, au delà de son gros potentiel en piste, qu’il  avait un bon esprit d’équipe. Les impressions de Fabien Barthez à son sujet, m’ont conforté dans cette prise de décision. Le courant est très vite passé entre eux lors des essais et de notre stage sportif.  La cohésion entre pilotes est un facteur déterminant pour augmenter les chances de succès de l’équipe. “Tim” a un profil attachant et il est doté d’une grande détermination, qualité que j’affectionne particulièrement.

 

Fabien Barthez – Pilote sur la Ligier JS P2 : ” C’est une grande satisfaction d’avoir Timothé avec nous. Nous avons décelé tout de suite qu’il a une bonne éducation et beaucoup de valeurs. C’est un jeune très attachant. Concernant la partie purement sportive, j’accorde toute ma confiance à Olivier Panis, Renaud Derlot et Simon Abadie.”

 

Timothé Buret est né le 31 mai 1995 à Montpellier. Depuis tout jeune, passionné de sports mécaniques, “Tim” passe ses moments de loisirs en motocross et en quad. A partir de 2010, il s’attaque aux courses de karting et se fait rapidement remarquer. En 2013, il accumule de l’expérience en sprint et en endurance avec plus de 50 départs en Endurance Series, Challenge monoplace VdeV et Caterham R300. Il se concentre l’année suivante à rouler en prototype CN 2.0 litres et décroche le titre de Vice-Champion d’Europe. En 2015, c’est du côté des Etats-Unis, et conseillé par David Zollinger, qu’il est allé par la suite montrer son savoir-faire avec de belles performances à la clé, en rejoignant le Team Juncos Racing en Pro-Mazda, s’inscrivant ainsi dans le programme vers l’IndyCar Series. Pour sa 1ère année, le Rookie a prouvé qu’il était en mesure de gagner le championnat jusqu’à la dernière course. Il finit brillamment à la 5ème place en inscrivant à son palmarès 8 podiums et une victoire sur le circuit mythique d’Indianapolis.

 

Timothé Buret – Pilote sur la Ligier JS P2: L’endurance m’a toujours attiré et aujourd’hui c’est pour moi une évidence que de “switcher” dans cette catégorie après mes acquis en sprint. J’ai déjà connu l’expérience du partage d’un baquet avec le VdeV et j’ai vraiment apprécié ce mode de fonctionnement. Me retrouver aux côtés de Fabien Barthez est une magnifique opportunité de combiner nos compétences respectives. J’ai hâte de porter les couleurs de Panis-Barthez Compétition et de vivre cette saison avec en point de mire les 24 heures du Mans. “ 

 

 

Endurance infos 

 

tim3.jpg 

 

tim.jpg 

 

tim2.jpg 

 

 


jean-claude.jpg

Jean-Claude Sanchez élu président de la commission nationale de karting 
 
Jean-Claude fait parti des gens qu’on oublie pas parce que lorsqu’on se rend à Lavelanet, on en repart avec le sourire et la joie d’avoir été bien reçu.
La dernière fois que Julie a roulé à Lavelanet, c’était lors du championnat de France Promo. Malgré une casse de la pipe d’échappement en finale qui l’a privée d’un podium, le week-end était quand même positif parce que l’organisation était parfaite.
Un personnage comme ça, à la tête du karting français apporte un bol d’air frais du Sud Ouest avec l’assurance que la base du karting sera prise en compte.
Jean-Claude Sanchez connaît mieux que quiconque la réalité du terrain, ce qu’il faut faire attirer de nouveaux pilotes vers ce sport élitiste. J’espère qu’il sera entendu!!!
Gérard Tonelli 

 

KSP_3724.JPG

 

Moment plein d'émotion ce samedi soir à Lonato pour la présentation des châssis JB #17, hommage de son père Philippe et de son frère Tom à Jules Bianchi. Il s'agit pour l'instant de machines Mad Croc dotées de décorations spécifiques, utilisées à la Winter Cup par quatre pilotes revêtus des couleurs JB #17: le jeune Italien Antonino Guerrera en Mini Rok, l'Espagnol Genis Civico en OK-Junior, le Britannique Ben Hanley en OK et le Russe Ivan Chubarov en KZ2. 

 

KSP_3663.JPG

 

« Il était important pour nous de présenter la marque JB #17 dès maintenant, au moment où la Fondation Jules Bianchi va être créée. » a déclaré Philippe Bianchi. « JB #17 est à l'opposé d'un coup médiatique. C'est une manière pour nous de rester proches de Jules et de nous lancer dans une aventure qui lui aurait énormément plu. Tout le monde sait qu'il a toujours été un grand passionné de karting, même quand il a commencé à rouler en Formule 1. Sous l'égide de la Fondation, nous allons développer des actions pour aider des jeunes pilotes et faciliter leur éclosion en compétition. Il était évident pour nous que cela devait se faire sur des karts "Jules Bianchi". En présentant aujourd'hui la marque JB #17, nous nous donnons le temps de mettre en place la structure nécessaire et de préparer l'homologation des châssis pour l'année 2017. Nous nous sommes tout naturellement tournés vers Armando Filini, à cause du lien qui l'unit à Jules depuis l'époque Maranello. C'est difficile pour nous de plonger à nouveau dans le monde de la compétition karting, mais nous le faisons pour Jules et c'est tout ce qui nous guide.» 

 

 

Info Kartcom / © Photos KSP

bonne-annee-2016_modifié-1.png

Ce que l’on souhaite habituellement pour la nouvelle année, santé, prospérité et bonheur  sont éphémères.

Je vous souhaite d’avoir le courage et la volonté de vous battre contre la souffrance, l’injustice et les poisons mentaux pour acquérir la sérénité.

Le papa de Julie 

 

joyeuses-fetes-350.jpg

Joyeux Noël à tous les enfants du monde. 

KSP_0632.jpg

Après les victoires de Philippe Kalmès en 2007, 2011, 2012, 2013 et celle de Chris Walker en 2008, l'agence photo KSP a ajouté un nouveau succès à son prestigieux palmarès samedi 19 décembre 2015 à Paris. C'est en effet la photo de Frédéric Billet, collaborateur KSP depuis 2005 et actuel rédacteur en chef de Kartcom, qui a été largement élue meilleure photo de l'année karting international par l'ensemble des invités de la cérémonie de remise des prix de la CIK-FIA.  

 

KSP_0816.jpg

KSP_0797.jpg

KSP_0786.jpg

 

Info Kartcom / © Photos KSP & JLD Agency