France Brignoles 09.06.19 Coupe de France

La saison FFSA Karting 2019 a poursuivi son parcours dans le sud de la France en retrouvant début juin le circuit de Brignoles qui effectuait son retour après une longue absence au calendrier fédéral. La piste varoise représentait une étape très particulière pour la Fondation Julie Tonelli pour l'Enfance, puisque c'était l'un des tracés les plus fréquentés par Julie. Hôte de la Coupe de France Minime, Cadet et Nationale, Gérard Tonelli a pu apprécier de visu et se réjouir de l'image de la Fondation omniprésente sur le circuit et sur un grand nombre de karts ornés du célèbre papillon rose.

 

KSP_000_0118.JPG 

La Fondation Julie Tonelli pour l'Enfance accompagne depuis de nombreuses années la FFSA en soutenant le karting de compétition en France. La Fondation Julie Tonelli participe à la décoration de la piste et fournit les coupes aux trois premiers, de chaque catégorie et met aussi un point d'honneur à valoriser les pilotes arborant le célèbre papillon rose, en marge de son action principale en faveur d'associations soutenant des enfants en difficulté à travers le monde.


Pour son retour sur une compétition karting, Gérard Tonelli a trouvé de nombreux motifs de satisfaction lors de la Coupe de France de Brignoles : « Ce circuit tient une place à part dans mon coeur. Je suis ravi que Yannick Iglesias ait réussi une belle organisation à Brignoles. Je ne me rendais pas compte à quel point l'image de Julie était présente sur les épreuves fédérales. Cela a été une grande et belle surprise pour moi de le réaliser de mes propres yeux. Je remercie chaleureusement la FFSA et le TKC pour leurs efforts incessants en termes de promotion de la Fondation Julie Tonelli pour l'Enfance. Voir tous ces jeunes pilotes arborer le papillon de Julie m'a fait extrêmement plaisir. Mon rêve serait maintenant de voir une épreuve fédérale regroupant les catégories jeunes avec les féminines se dérouler à Brignoles. J'ai cru comprendre que les responsables de la FFSA allaient faire tout leur possible dans ce sens. J'adresse un grand merci à tous ceux qui contribuent jour après jour à notre action ».

 

KSP_088_2598.JPG 

Outran a finalement devancé Ortolani en Minime
Emilio Ortolani faisait figure de favori en Coupe de France Minime après sa pole position et ses trois victoires en manches. Mais dimanche, Clément Outran passait à l'attaque et affrontait victorieusement son rival, aussi bien en préfinale qu'en finale au terme de belles passes d'armes. Lisa Billard créait la surprise en rejoignant le top 3 dès samedi soir. La jeune Normande confirmait lors des phases finales et montait sur la 3e marche du podium. Fils du pilote Eric Salignon, Luca Salignon réalisait une belle finale et saisissait sa chance de prendre une 4e place très convoitée en fin de course. Malgré des manches compliquées, Maxence Bouvier se replaçait dans le top 10 en préfinale et concluait au 6e rang de la finale devant Guillaume Bouzar et Andy Consani bien revenu depuis son 20e chrono. En termes de remontée, Philippe Karras regagnait 17 places au 11e rang tandis que Hugo Martiniello remportait la palme avec 19 places reprises en finale à la suite de son abandon en préfinale. Arthur Dorison se hissait dans le top 5 de la préfinale et terminait au 12e rang de la finale. Rapides en début de meeting, Lucas Barray et Joris Ricou rétrogradaient lors de la préfinale.

 

KSP_019_2764.JPG 

Cadet : Alberto favori, Ratel vainqueur
Paul Alberto avait indéniablement pris l'ascendant sur la Coupe de France Cadet en signant d'abord la pole position, puis en remportant toutes ses manches et la préfinale. Un accrochage au premier tour de la finale réduisait à néant ses chances ainsi que celles d'une douzaine de pilotes. Andy Ratel prenait les commandes de la course et résistait à Kimi Durosne tandis que la 3e place était le théâtre d'un affrontement sévère. Alexandre Monnot montait finalement sur la 3e marche du podium. Arthur Poulain réussissait à prendre la 7e place malgré un spoiler décroché. Iliano Couture revenait en 9e position après l'incident du départ en reprenant près de 20 places et Karel Schulz le suivait dans le top 10. Rapide, mais peu chanceux, Arnaud Beyria prenait tout de même la 11e position, suivi par Lorenzo Cioni. Auteur du 31e chrono, Victor Hagighat terminait 15e devant Valentin Hervas, retardé en préfinale.

 

KSP_001_3162.JPG 

Nationale : 2e Coupe méritée pour Léger
Dylan Léger s'est montré aussi rapide que solide pour remporter la 2e Coupe de France Nationale de sa carrière. Sacha Maguet l'a souvent talonné sans pouvoir lui ravir les commandes. Le dernier tour de la finale a été plutôt confus et s'est Macéo Capietto qui est finalement monté sur la 3e marche du podium devant Mathys Jaubert, pourtant parti 31e après un abandon en préfinale. Très rapide, Artus Lacroix est bien revenu après des manches difficiles jusqu'à la 7e place finale tandis que Léo Poncel se hissait avec régularité en 8e position. Kevin Bejeannin concluait le meeting dans le top 10 et Valentin Lumet remontait de la 30e à la 12e position. Margaux Meozzi remportait la Coupe de la Ligue.

 

 

Pilotes avec le papillon de Julie: