France Le Mans 07.07.19 Coupe de France

Le programme du meeting FFSA Karting du Mans était bien chargé en ce début du mois de juillet avec cinq catégories en lice. En effet, la populaire Coupe de France KZ2, KZ2 Master et KZ2 Gentleman partageait l'affiche avec le second rendez-vous du Championnat de France OK et de la Coupe de France OK-Junior. Sous une forte chaleur, Jean Nomblot, Charles Fiault et Bruno Bénabent ont été récompensés dans les classes 125 à boîte de vitesses tandis que l'Italien Gabriel Mini' triomphait en OK et le Britannique Arvid Lindblad en Junior.

 

KSP_000_1932.JPG 

La Fondation Julie Tonelli pour l'Enfance accompagne depuis de nombreuses années la FFSA en soutenant le karting de compétition en France. La Fondation Julie Tonelli participe à la décoration de la piste et fournit les coupes aux trois premiers, de chaque catégorie et met aussi un point d'honneur à valoriser les pilotes arborant le célèbre papillon rose, en marge de son action principale en faveur d'associations soutenant des enfants en difficulté à travers le monde. Le plateau était conséquent au Mans et le nombre de pilotes affichant leur soutien à la Fondation s'est également avéré important, notamment de la part des concurrents étrangers.

 

KSP_046_3622.JPG


OK : Mini' s'impose devant Chappard, de nouveau Champion de France
Gabriele Mini' (ITA) a confirmé son statut de favori en réalisant une superbe prestation qui l'a conduit en toute logique sur la 1re marche du podium. Mais Franck Chappard (FRA) a su prouver son talent en atteignant une magnifique 2e place finale qui lui ouvrait la voie d'un second titre de Champion de France OK. Sami Meguetounif (FRA) effectuait un retour remarquable depuis son 18e temps au chrono pour se hisser sur la 3e marche du podium de la course comme du Championnat. Auteur de la pole position, Dino Beganovic (SWE) revenait en 4e position de la finale après un abandon dans une des manches. C'est dans les phases finales que Dilano Vant'Hoff (NLD) redressait une situation mal engagée en progressant de 16 places pour terminer dans le top 5 en ayant été à chaque fois le plus rapide en piste. Hugo Sasse (DEU) continuait à prendre ses marques dans sa nouvelle équipe jusqu'à obtenir une intéressante 6e position. Civico Genis (ESP) se mettait en évidence en terminant 2e de la préfinale. Il se révélait moins performant en finale, mais sa 7e place lui permettait de finir vice-Champion de France. Après plusieurs contretemps, Kobe Pauwels (BEL) se classait 9e de la finale et terminait dans le top 5 du Championnat. Enfin, Lorenzo Patrese (ITA) remontait jusqu'à la porte du top 10 final.

 

KSP_028_4027.JPG 

OK-Junior : Lindblad au-dessus du lot
Le jeune Arvid Lindblad (GBR) affichait une grande forme au Mans depuis sa pole position. Il occupait constamment les avant-postes de la Coupe de France OK-Junior et concluait sur une victoire assortie du meilleur temps qui lui valait de remonter 2e au classement final de la Coupe. Ugo Ugochkwu (USA) effectuait une remontée méritante depuis le 17e chrono pour monter sur la 2e marche du podium et prendre la 3e place du classement général. Marcus Amand (FRA) a été l'un des grands animateurs de la catégorie en remportant notamment la préfinale et en terminant 3e de la finale. Maksim Soldatov (RUS) commençait le meeting dans le top 3 des chronos et des manches et remontait 5e en finale après une préfinale plus difficile. Matheus Ferreira (BRA) regagnait 9 places lors de la finale pour terminer 8e. De son côté, Alfio Spina (ITA) totalisait une progression de 20 positions depuis les chronos en rentrant dans le top 10 final. Moins bien récompensé dans les phases finales, Thomas Ten Brinke (NLD) se classait malgré tout au 4e rang de la Coupe de France. Pointé à une belle 10e place à l'issue des manches, Suleiman Zanfari (MAR) était victime d'un abandon en préfinale.

 

KSP_038_4960.JPG


Première Coupe de France KZ2 pour Nomblot
Pierre Loubère avait dominé la catégorie sans partage jusqu'en préfinale. Mais son pari d'utiliser plus tôt que les autres ses pneus neufs ne lui permettait pas de barrer la route de la victoire à Jean Nomblot, détenteur du meilleur temps de la finale, qui l'avait talonné depuis le début du meeting. Hubert Petit avait constamment navigué aux avant-postes avant de pouvoir monter sur la 3e marche du podium. Paolo Besancenez a dû se battre contre le sort pour terminer 4e après une remarquable remontée de 8 places en finale. Florian Kuntzmann peut se féliciter à juste titre d'avoir repris 15 places depuis les chronos en terminant 16e, tandis que Jordan Ramon remontait du 40e chrono jusqu'en 22e position.

 

KSP_053_4604.JPG 

Fiault enfin récompensé en KZ2 Master
La catégorie des 30 ans et plus a été extrêmement disputée. Après un excellent parcours, Charles Fiault a pu donner le meilleur pour gagner la finale en signant le meilleur tour devant Laurent Marchandise, un de ses plus redoutables adversaires. Le podium était complété par Antoine Poulain, très incisif en finale. Sébastien Leder finissait sur une note positive en 15e position après quelques mésaventures. Le Gentleman Damien Vallar n'a pas démérité parmi les plus jeunes en frôlant le top 20. Enfin, Vincent Fallet pointait dans le top 5 de la préfinale avant de devoir renoncer en finale.


KZ2 Gentleman : la Coupe pour Bénabent
Constant dans le top 3, Bruno Bénabent a su saisir sa chance pour remporter la Coupe de France des 45 ans et plus devant Benoit Portmann. Alain Billon briguait la 1re place quand il s'accrochait en finale. Il parvenait néanmoins à monter sur la 3e marche du podium.

 

 

Télécharger le document (COM_JULIE_2019_n6.doc)