Heche-KF2.jpg

 

Voici le portrait d'un pilote prometteur, le Suisse Michael Heche, fidèle à la Fondation Julie Tonelli depuis son passage dans un team français l'an dernier et qui a débuté la saison 2010 sur les chapeaux de roue.

 

Oubliées les galères de 2009, le Genevois a enfin trouvé le chemin du succès cette année. Pourtant, il n'y a pas eu de grands changements pendant l'intersaison, ni même d'entraînements à outrance : Michael est arrivé à Lonato pour la Winter Cup avec une demi-journée de roulage à son actif. Ce n'est pas tout à fait vrai si l'on compte les tours en indoor pour le fun et les tests en Formule Renault à Hockenheim et Valence...

 

Alors, y a-t-il un secret derrière ces bons résultats de début de saison ?

 

« On a eu tellement de pépins l'an dernier qu'on a pris l'habitude de tout contrôler plutôt deux fois qu'une, confie Michael, très décontracté. On monte systématiquement des chaînes neuves, je vérifie le carbu en chauffant le moteur avant l'entrée en parc fermé. La malchance m'a sans doute rendu plus fataliste et j'ai gagné en maturité. Du côté du matériel (Intrepid), l'équipe a bien travaillé et nous sommes performants quelles que soient les conditions. C'est génial, je peux me régaler en piste. »

 

Non, Michael n'a pas changé, c'est toujours un garçon aussi sympathique qui profite de la vie : « J'adore sortir avec mes copains (et copines !), je fais aussi du kick-boxing et de la musculation pour me défouler. » Quant aux ambitions : « Je veux obtenir enfin de grandes victoires. Je vais déjà rattraper des points à la WSK dès Lonato pour remonter au classement (actuellement 12ème) et puis ça ira mieux avec la chaleur qui arrive. Je vise aussi le championnat d'Europe et la Coupe du Monde. » Rien que ça ! Mobilisé par sa passion, Michael regarde plus loin que la KF2 : « J'ai fait des essais en KZ et ce n'est pas mal du tout. Je pourrais peut-être faire une partie du championnat Suisse. Mais je vais aussi participer à ma 1ère course en monoplace, en Formula Abarth exactement. »

 

 

Info Kartcom pour la Fondation Julie Tonelli / © Photo KSP

Gerard_Tonelli.jpgChritophorus, la revue officielle de Porsche a interviewé Gérard Tonelli en tant que pilote de Carrera Cup, mais aussi au sujet de la Fondation Julie Tonelli pour l'Enfance. Une occasion de mieux connaître ce personnage discret...

 

Extrait: "Gérard Tonelli, pilote en Porsche Matmut Carrera Cup depuis plusieyrs saisons, nous relate sa passion pour l'automobile et son investissement pour sa fondation en mémoire de sa fille. Lui qui a brutalement perdu sa fille dans un accident de la route au retour d'une soirée en discothèque, a fait converger deux passions qui l'animaient, le karting et les enfants, pour les mettre au service d'une fondation aussi utile que noble: venir au secours des enfants malades."

 

Lire l'interview complète ci-dessous.

 

 

Info Kartcom / © Photo Porsche 

Gerard_Tonelli.jpgChritophorus, a revista oficial da Porsche, entrevistou Gérard Tonelli não só como piloto da Carrera Cup, mas também a respeito da Fundação Julie Tonelli pela Infância. Uma oportunidade de conhecer melhor esta personagem discreta...

 

Extracto: "Gérard Tonelli, piloto na Porsche Matmut Carrera Cup desde várias épocas, relata-nos a sua paixão pelo automobilismo e o seu investimento pela sua fundação, em memória da sua filha. Ele, que perdeu brutalmente a sua filha num acidente de viação quando esta regressava da discoteca, fez convergir duas paixões que o animavam, o karting e as crianças, para as pôr ao serviço de uma Fundação tão útil quanto nobre: apoiar as crianças doentes."

 

Ler a entrevista completa abaixo.

 

 

Info Kartcom / © Fotografia Porsche 

France Salbris 26.07.09 WSK - International Series

Week-end faste pour les pilotes de monoplace de la Fondation Julie Tonelli pour l'Enfance.

 

VERGNE.jpg

 

Au Mans, Jean-Eric Vergne (SG Formula) remporte les 2 courses du meeting en Eurocup Formula Renault 2.0 après avoir décroché les 2 pole positions. Le pilote francilien se replace habilement à quelques points du leader au classement provisoire, ce qui constitue sans doute un tournant majeur de sa saison.

 

Jules_Zandvoort.jpg

Au même moment, quelques centaines de kilomètres au Nord-Ouest de la Sarthe, sur le circuit de Zandvoort, Jules Bianchi (Art Grand Prix) réalisait un exploit magnifique en F3 Euro Series. Pole position, victoire en course 1 et, encore plus fort, victoire en course 2, après un départ en 8ème position dû à la règle de la grille inversée pour les 8 premiers. Seul, Sébastien Vettel avait effectué une telle prouesse par le passé. Jules accentue ainsi son avance au championnat.

 

La Fondation Julie Tonelli pour l'Enfance salue ces grands succès et remercie les deux champions, seuls actuellement à porter les papillons roses en monoplace.

 

 

Info Kartcom / Crédits photo Renault Sport et ART Grand Prix

podium_feminines.jpgPartant grande favorite, Aurore Launay a dû batailler ferme pour décrocher la Coupe de France Féminine 2009 à Layrac. Les concurrentes, nombreuses à soutenir la cause de la Fondation Julie Tonelli pour l'Enfance, ont offert un podium 100 % rose ! Merci les filles !

 

Bien que courant maintenant épisodiquement, Aurore Launay n'a rien perdu de son coup de volant. Menée aux chronos par Adeline Charpentier, elle se reprend dès la 1ère manche pour réussir ensuite un sans-faute jusqu'à la victoire finale. Cependant, Aurélie Honoré se montre de plus en plus pressante au fil des séries et se permet de terminer à seulement 3 dixièmes de sa devancière.

 

Adeline Charpentier se maintient brillamment dans le top 3 en conservant l'avantage sur l'expérimentée Elodie Simoes qui conclut en 4ème position. Fanny Dobrenel perd un peu de terrain en finale et doit se contenter de la 8ème position devant Marion Baudouin.

 

Bravo à Kelly Cozzolino, 11ème, Audrey Everaere, 13ème, Armelle Fevez, 15ème et Olivia Lottin 16ème pour sa deuxième course de kart.

 

 

Info Fondation Julie Tonelli pour l'Enfance / © Photo KSP

Les Français n'ont pas obtenu les résultats escomptés lors du récent Championnat d'Europe KF3 à Zuera. Cependant, les 3 pilotes portant les couleurs de la Fondation Julie Tonelli pour l'Enfance ont montré un excellent niveau de performance.

 

Jaminet_Zuera.jpgSans conteste le plus rapide, Mathieu Jaminet (Maranello/Maxter) avait les moyens de rouler dans le top 5 après son 8ème temps au chrono. Mais il chute dans une manche avant de se faire sortir en tout début de préfinale. Encore bousculé en finale, il ne peut faire mieux que 25ème.

 

 

Baron_Zuera.jpg

Grosse déception pour Alex Baron qui n'accède pas aux phases finales. Le pilote Tony Kart France a dû modifier sa façon de piloter pour s'adapter au grip élevé et à la forte chaleur de la piste espagnole. La performance est venue, mais un peu tard, d'autant qu'il avait manqué une manche à cause d'un problème de batterie. Il s'en est seulement fallu de 2 petits points pour qu'il soit qualifié...

 

 

Contre toute attente, c'est Pierre Gasly (Sodi/Parilla) qui Gasly_Zuera.jpgréalise le meilleur résultat tricolore pour sa 1ère saison en KF3. Malgré une machine moins rapide lors des fins de course, Pierre s'est battu comme un lion, reprenant courageusement dans les parties sinueuses le terrain perdu dans les longues lignes droites. Il termine finalement 23ème. Bravo !

 

 

 

 

 

Info Fondation Julie Tonelli pour l'Enfance / © Photos KSP

Parmi les fidèles de la Fondation Julie Tonelli pour l’Enfance, deux jeunes pilotes se font remarquer actuellement en KF3. Que ce soit au GPO d’Essay ou à la WSK de Genk, Jonathan Hélias et Mathieu Jaminet font preuve, chacun dans un style différent, d’un sacré niveau de performance. Ils ont un autre point commun : un changement récent de matériel et de team.

 

Jonathan Hélias a fait un véritable festival à Essay  sur son nouveau Tony Kart/Vortex en remportant la finale du samedi en pneus slicks sur une piste de plus en plus mouillée. Le lendemain, il part dernier de la finale et s’offre une incroyable remontée jusqu’à la seconde place. Le week-end suivant, Jo retrouve la WSK en Belgique et continue sur sa lancée. Toujours accrocheur il se bat comme un beau diable, parvient à remporter une manche de qualification et s’offre une remontée remarquée de 12 places en finale pour finir dans le top 10 international. À l’aise sur le mouillé comme sur le sec, persévérant et rapide, Jo met vient de faire grimper sa cote en 2 week-ends.


Jonathan-Helias.jpg

 

Mathieu Jaminet pourrait reprendre à son compte les mêmes qualificatifs qu’Hélias : rapide, combatif, persévérant, il sait aussi utiliser son expérience de la course. Pour son 1er GPO, roulant sur un tout nouveau Maranello/Maxter officiel, Mathieu a fait des éclats : meilleur chrono, superpole, il remporte une préfinale et termine 3ème de la course du dimanche sur un matériel en cours de développement. Les affaires commencent mal pour lui à Genk une semaine plus tard, puisqu’il est pointé 57ème après les manches. Sa qualification semble définitivement perdue. Mais Jaminet ne baisse jamais les bras : au cours d’un repêchage insensé, il reprend la bagatelle de 24 places et rejoint la préfinale, du jamais vu ! Et le spectacle ne s’arrête pas là : Mathieu poursuit son effort, remonte pas moins de 26 places en préfinale.

 

Mathieu-Jaminet.jpg

 

Ces deux-là sont vraiment de la graine de champion qu’il ne faudra pas perdre de vue lors des épreuves internationales de l’été.

 

 

Info Kartcom – Fondation Julie Tonelli pour l’Enfance / © Photos KSP

France Angerville 29.03.09 Grand Prix Open Karting

8_0556.jpg

 

Âgé de 10 ans seulement, Anthony Coudert est un fidèle supporter de Julie Tonelli depuis plusieurs années déjà. À ses débuts en Minikart, en 2006, il portait déjà les stickers roses sur son kart. Depuis, il a écumé les compétitions, remportant la Coupe de France Minikart en 2007 à Septfontaine, puis d’autres victoires (15) ou podiums (25). Désormais en Minime, la saison commence bien pour Anthony, puisqu’il vient de remporter la 1ère manche du championnat régional PACAC sur le tracé du Castellet enfin ré-ouvert à la compétition. « Une victoire qui fait plaisir car nous savons que "nous sommes en place" mais il faudra encore travailler dur pour rester aux avant-postes » déclare-t-il sur son nouveau site internet.


Anthony arbore toujours les papillons roses de la Fondation Julie Tonelli pour l’Enfance dont il commence à mieux comprendre le but. D’ailleurs la Fondation fait partie des partenaires visibles sur www.anthonycoudert.com, un site sympa et régulièrement mis à jour. Good Luck Anthony, rendez-vous à Angerville pour le 1er Trophée de France Minimes en ouverture des GPO.

 

 

Info Kartcom - Fondation Julie Tonelli pour l'Enfance / © Photo KSP

8_0556.jpg

 

Com apenas 10 anos de idade, Anthony Coudert é um fiel adepto de Julie Tonelli há já alguns anos. Nos seus inícios na categoria "Minikart" em 2006, ele já portava os autocolantes cor-de-rosa no seu kart. Desde então, ele açambarcou competições vencendo a Taça de França Minikart de 2007 em Septfontaine, seguido de mais 15 vitórias ou pódiums (25). Doravante na categoria "Minime", a época começa bem para Anthony, pois acaba de vencer a 1ª manga do Campeonato Regional PACAC no traçado de Castellet, finalmente reaberto à competição. « Uma vitória que nos deixa bastante satisfeitos, pois sabemos que "estamos no bom caminho", mas ainda vai ser preciso trabalhar bastante para permanecer nos lugares da frente », declara no seu novo site internet.


Anthony exibe sempre as borboletas cor-de-rosa da Fundação Julie Tonelli para a Infância, da qual começa a compreender melhor o objectivo. De resto, a Fundação faz parte dos parceiros visíveis sobre www.anthonycoudert.com, um site simpático e regularmente actualizado. Good Luck Anthony, encontro em Angerville para o 1º Troféu de França Minimes, na abertura dos GPO.

 

 

Info Kartcom - Fundação Julie Tonelli para a Infância / © Fotografia KSP

Arrue.jpg

 

Pour son grand retour à la compétition, Alexandre Arrue n’a pas manqué de porter les couleurs de la Fondation Julie Tonelli pour l’Enfance. Beaucoup de choses ont changé depuis l’an dernier pour Alexandre, à commencer par son matériel et son équipe. Il roule désormais pour l’usine Mac Minarelli, peu connue en France, mais dotée d’une réactivité et d’un souci de qualité peu communs. Le kart est au top et comme le pilote n’a rien perdu de son talent, les performances ne se sont pas fait attendre en KF2 lors de la Winter Cup 2009.


15ème chrono, 3ème après les manches avec notamment une victoire, Alexandre pouvait espérer remporter sa demi-finale puisqu’il y était bien installé en tête, quand sa fusée droite l’a lâché. Un abandon synonyme de non-qualification à ce stade de la compétition. C’est vraiment rageant car le pilote Mac Minarelli était parti pour faire un beau résultat. Mais la saison va se poursuivre, en 125 à boîte cette fois et toujours avec les papillons de Julie Tonelli.

 

 

Info Kartcom - Fondation Julie Tonelli pour l'Enfance / © Photo KSP

 

Arrue.jpg

 

On his return to competition, Alexandre Arrue decided to wear the colours of the "Fondation Julie Tonelli pour l’Enfance. ". Many things have changed since last year for Alexandre, starting from his kart and his team. Now he races for Mac Minarelli, little known in France, but endowed with uncommon dynamism and special care for quality. Arrue's kart was at the top and considering that the driver has all his talent intact, it did not take long for performances to emerge in KF2, at the 2009 Winter Cup.

15th in timed qualifying, 3rd after the heats (with a victory), Alexandre could rightly expect to win his semi-final, since he was solidly at the top, but his right spindle broke. His withdrawal meant a non-qualification at this point of the competition. It is really irritating, because the driver from Mac Minarelli was determined to achieve a good result. But the season continues, this time in the 125 gearbox category, and always with Julie Tonelli's pink butterflies.

 

 

Info Kartcom - Fondation Julie Tonelli pour l'Enfance / © Photo KSP

 

Arrue.jpg

 

Per il suo grande ritorno alle gare, Alexandre Arrue ha indossato i colori della Fondazione per l'Infanzia Julie Tonelli. Molte cose sono cambiate dall'anno scorso per Alexandre, a partire dal suo kart e dalla squadra. Gareggia ormai per la scuderia di Mac Minarelli, poco conosciuta in Francia, ma dotata di un dinamismo e di una ricerca per la qualità non comuni. Il kart è al top e dato che il pilota non ha perso il suo talento, i risultati non si sono fatti attendere nella KF2 in occasione della Winter Cup 2009.

Quindicesimo nelle prove cronometrate e terzo dopo le manche con una vittoria, Alexandre poteva sperare di vincere la sua semifinale perché era ben saldo nelle posizioni di testa. Ma la sospensione destra l'ha abbandonato. Un ritiro sinonimo di non qualifica a questo punto della competizione. È molto irritante perché il pilota Mac Minarelli era partito per ottenere un buon risultato. Ma la stagione continua, nella 125 con cambio questa volta e sempre con le farfalle rosa di Julie Tonelli Julie Tonelli.

 

 

Info Kartcom - Fondation Julie Tonelli pour l'Enfance / © Foto KSP